Chères Saintryennes, Chers Saintryens,

Vous allez recevoir dans les prochains jours le bilan du mandat qui s’achève et nous pouvons vous dire d’ores et déjà qu’il est exceptionnel en termes de réalisations.

Plus de 250 projets menés à terme.

Des projets structurants, comme l’acquisition de la fouille Loury, site d’exception de 11 hectares, naturel, écologique, avec une faune et une flore rares et préservées : Bindent penché, Saule pourpre, Tabouret des champs, Cardamine impatiente, Anguille, Bouvière, Chabot, Criquet blafard… La démolition et la reconstruction de la passerelle permettra une continuité des berges de Seine en toute sécurité.

La réfection des rues, l’aménagement d’espaces de loisirs, la rénovation de nos bâtiments publics, des écoles.

Tout cela avec des finances saines et équilibrées. Moins de 3 % d’endettement, une capacité de désendettement de 2 ans, 0 augmentation d’impôts, une baisse de la dette par habitant.

Certains tentent de faire croire que la situation est négative. En faisant cela, ils bafouent votre intelligence en tentant de vous duper, de vous manipuler. Les faits sont là !

Malgré leurs efforts conjugués au sein du Conseil municipal, sur les réseaux sociaux, auprès des associations, des syndicats… ils ont échoué.

Nous avons mené à bien les projets, non sans mal, mais le bilan est remarquable.

Nous sommes une des communes les plus sûres du Département, une des communes les plus attractives en termes de qualité de vie.

C’est dans ce contexte que Monsieur Rauscher se présente à vous comme un sauveur « apolitique ». Nous vous disions que les hommes politiques sont élus sur des postures qui masquent la réalité.

La réalité, c’est que Monsieur Rauscher est un commandant sans troupe qui a voulu s’engager en 2014 en politique mais qui, du fait de ses difficultés avec son commandement, n’a pas sauté le pas.

Le commandant sans troupe a fait de la politique durant ces 6 ans, en se dissimulant derrière ses fonctions de président de la copropriété « Saintry Plaisance ».

Monsieur Rauscher n’a eu de cesse d’attaquer la commune.

Dernièrement, il a initié une action en justice pour tenter de faire payer aux contribuables les trous sur les voies privées de la résidence. En plus du caractère illégal, il a fait preuve d’incompétence.

L’incompétence, c’est ce qui caractérise son équipe qui tente de se cacher sous sa posture. Ce ne sont ni plus ni moins que les 7 mercenaires qui sont élus au sein du Conseil municipal et qui ont saboté l’action publique durant tout le mandat, qui ont porté haut et fort des fausses accusations, que le temps a balayées.

Madame Sylvie Vignas, Madame Nathalie Dénécé, Monsieur Pascal Ventalon, Madame Christelle Pelouin, Madame Malvina Pin, Madame Danielle Laurent, Madame Françoise Poulet-Beauguet, qui, pour certains, ont bénéficié d’indemnités financières, sans assurer les tâches qui leur incombent. Même les astreintes d’élus ne sont pas assurées par ces élus rémunérés.

Madame Dénécé a même rendu ses clés depuis des mois, tout en gardant les indemnités. Nous avons demandé à ces élus de rembourser leurs indemnités au dernier Conseil municipal.

Toutes les accusations grossières concernant notre commune sont portées par Monsieur Rauscher et ses colistiers, qui ont brillé par leur incompétence au sein du Conseil municipal.

Pendant 6 ans, ils ont même évincé leur tête de liste, que nous saluons pour son amour de notre commune, monsieur Johnny Da Costa.

Monsieur Rauscher, en plus d’être dissimulé, est responsable de la gestion Saintry Plaisance, composé de 66 maisons individuelles, sur 639 mètres de voirie.
Cette résidence est dans un état catastrophique : la voirie est dégradée, les chaussées et les trottoirs s’affaissent, les réseaux souterrains sont détériorés.

Les espaces verts ne sont pas préservés. Ils tiennent grâce à la bonne volonté de certains copropriétaires.
L’éclairage collectif est défaillant.
A ce jour, il n’y a aucun plan pluriannuel de remise en état des espaces communs. En plus de faire preuve d’attentisme, Monsieur Rauscher n’a pas régularisé le passage des camions de collectes des ordures ménagères, des encombrants… Etant une résidence privée, la copropriété doit conventionner avec le gestionnaire et autoriser l’accès à la résidence et en déterminer les conditions.

A défaut, les copropriétaires devraient normalement amener les poubelles à l’entrée de la résidence, chaque jour de ramassage.

Le Commandant Rauscher sans troupe n’a pas brillé en termes de modernité et de transparence.
Il n’a pas jugé utile, par exemple, d’informer les copropriétaires qu’un promoteur avait un projet de 220 logements sociaux aux abords des maisons, un projet de Marina d’une centaine de péniches.

Il souhaite maintenant être le premier magistrat de la commune en parlant de déraison et d’opacité.

Dans sa courte déclaration, qui est très générale et subjective, Monsieur Rauscher fait preuve de déraison et d’opacité. La bagarre fait déjà rage dans leur rang, il y a la guerre des chefs.

Caché sous une étiquette « apolitique », c’est le rassemblement bleu marine, le Front National, qui est en réalité présent dans cette association de malfaisants, le repli identitaire, le populisme, l’affrontement, l’accusation, la discorde…

Voilà ce qui nous attend avec ces personnages dans notre paisible commune.

Nous n’avons pas besoin de cela. Nous devons être encore plus forts, plus convaincants, plus engagés, face à la menace des extrêmes qui nous guettent.

En plus d’avoir à faire à des extrémistes, ce sont des pompiers pyromanes, qui créent les problèmes et y apportent les solutions.

Vous pouvez compter sur notre engagement et notre détermination pour défendre nos intérêts communs.

L’équipe Saintry Pour Vous

Réponse Rausher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *